Comment trouver l’équilibre professionnel et personnel ?

En septembre dernier, au moment de la rentrée, j’ai ressenti la même excitation que pour mon entrée en 6 ème. Les années passent mais, depuis que j’ai choisi de m’adonner à ce qui me plaît, je suis une femme comblée. Mais comment trouver l’équilibre professionnel et personnel tant convoité ?

Du haut de mes 31 ans, je suis censée fonder une famille, dans un appartement confortable. Mais cette ligne de conduite ne me correspond pas. En novembre 2013, j’ai choisi, en toute conscience, de quitter mon poste en CDI et une vie confortable pour vivre mes rêves.

Prendre une telle direction engage à une profonde remise en question. Il faut être prêt à se détacher du matériel, à affronter ceux qui vous décourageront et à faire preuve d’organisation.

LA LIBERTÉ DONNE DES AILES

Il m’a fallu quatre ans pour commencer à vivre de mon activité. Mon but n’est pas de m’enrichir ni mettre de l’argent de côté mais, simplement, de pouvoir voyager, découvrir et partager. Je n’ai plus d’appartement, plus de voiture et plus aucun apport.

EN TOUTE TRANSPARENCE

Je ne vis ni de mes blogs ni d’Instagram mais je n’arrêterais pour rien au monde. Les réseaux sociaux me permettent de partager avec vous toutes mes adresses favorites. Et, surtout, ils m’ont permis de rencontrer des personnes merveilleuses.

D’un point de vue professionnel, le fait de pourvoir allier ma formation (master Marketing) et ma passion (CAP Boulangerie) est la plus belle chose qui me soit arrivée. Je peux aider les Boulangeries & Pâtisseries ou des petites entreprises passionnées dans leur communication.

Je suis CHEF DE PROJET & FORMATRICE en marketing, com & stratégie digitale.

Il est primordial que mes clients aient les mêmes engagements que moi. Je privilégie un travail de fond et de contenu avec ceux qui me font confiance. Ainsi, je les accompagne au quotidien sur la stratégie digitale. Nous échangeons au quotidien pour donner du sens à notre collaboration. Nous avançons ensemble, dans la même direction, pour mettre en lumière leur savoir-faire.

MES CLIENTS ONT DU TALENT

À BORDEAUX

❥ BUN’S Baker

Buns artisanaux pour professionnels exigeants

❥ Boulangerie & Pâtisserie Laurent LACHENAL 

Maître Artisan passionné au service de la qualité

❥Pâtisserie Valantin

Pâtisserie fine & créative fondée en 1953

À LYON

❥Boulangerie Paume de Pain

Pain biologique au levain naturel

❥Graines ou Campagne

Pain au levain naturel, Biscuits & Brioches, Foccaceria & Comptoir Italien

De plus, j’accompagne certaines TPE dans la mise en place de leur stratégie, la conception de leur plan de communication ou en intervenant en formation.

Mon organisation mensuelle

Je prépare mon planning à l’avance (avec des codes couleurs) pour optimiser mon temps de travail. J’essaie d’équilibrer entre temps au labo, publication sur les réseaux, gestion des emails clients etc :

  • 1 semaine à Bordeaux
  • 1 semaine à Paris
  • 1 semaine en France
  • 1 semaine en Europe pour découvrir à titre personnel une nouvelle ville

 

Je travaille 6/7 jours depuis mon iPhone

Cette « hyper-connexion » me joue parfois des tours mais me permet, aussi, d’avoir du temps pour prendre un café avec mes amies ou me balader aux heures creuses, lorsque certains sont enfermés dans un bureau.

Mon emploi du temps est un peu plus chargé car je donne vie à un nouveau projet. En ce qui concerne mes objectifs personnels, je souhaite simplement continuer sur ma lancée. La douceur et la bienveillance sont mes principales sources de motivation.

Je dois tout de même avouer que j’avoisine plus souvent le 7/7 même si je souhaite m’allouer une journée « bien-être » plus régulièrement.

Alexandra SATNAM CLUB

Comment trouver l’équilibre professionnel et personnel ?

🌟 L’ORGANISATION :

C’est la clé de la réussite. Sans mon agenda ou mes tableaux Excel, je ne pourrais pas partir en déplacement aussi sereine. Chaque dimanche, je prépare ma semaine de travail et, chaque début de mois, j’ai déjà une visibilité sur mes déplacements du mois suivant.

🌟 LA PASSION :

Travailler pour des gens qui aiment leur métier donne toujours envie de s’investir. J’ai fait le choix de mettre en avant des artisans engagés pour que mes écrits soient toujours cohérents. Ainsi, je n’ai pas l’impression de me perdre dans mon travail ou de ne pas être en phase.

🌟 LA DÉCONNEXION :

S’accorder au moins une journée « off » est essentiel pour décrocher et faire des activités complètement différentes (yoga, méditation, cuisine…), avec des amis aux modes de vie opposés au vôtre. Évitez aussi de répondre au téléphone ou aux emails après 20h maximum. Mettre en place ces petites actions, bout à bout, permet de mieux scinder vies professionnelle et personnelle.

Alexandra-SATNAM CLUB

🌟  LA PAUSE DEJ’: 

C’est le moment le plus précieux de ma journée et, pour rien au monde, je ne l’oublierai. Ma règle d’or : pas de rendez-vous professionnel entre 12h et 14h. Ces deux heures sont consacrées à une pause aussi saine que gourmande. Cela contribue pleinement à mon équilibre et réduit considérablement mon stress.

Je ne mange jamais devant mon ordinateur. Pour réduire toute connexion et passer un excellent moment, je partage ce repas avec une de mes amies positives et bienveillantes.

Comme Nelson Mandala le disait : « DANS LA VIE, JE NE PERDS JAMAIS, SOIT JE GAGNE, SOIT J’APPRENDS ».

F.A.Q

★ Comment gagnez-vous de l’argent ? Léa @lea-ny

Comme évoqué dans l’article, je ne vis ni de mes blogs, ni d’Instagram. J’accompagne les artisans dans leur stratégie digitale et je les aide à booster leur créativité. Il m’arrive aussi de conseiller des entreprises sur le choix de leur gamme de pain. J’ai donc deux casquettes.

★ Comment as-tu démarré ? Rebecca

En 2013, j’ai quitté mon CDI puis, en 2014, j’ai découvert le monde & le pain. J’ai, dans la foulée, passé mon CAP Boulangerie en 2015 et lancé mon activité de conseil aux entreprises en tant qu’auto-entrepreneur l’année suivante.

★ As-tu eu une aide pour ta formation en boulangerie ? @thecelineapril

À l’époque, j’avais fait une demande d’aide à la formation auprès de ma conseillère Pôle emploi. Mon dossier était complet et engagé mais la commission de ma région ne m’a pas accordé de bourse. Je me suis donc financée la formation avec mes deniers personnels.

★ À partir de quand as-tu réussi à te dégager une vraie rémunération ? @thecelineapril

Aujourd’hui seulement, après quatre ans de dur labeur. Mais comme mon bonheur et mon bien-être sont prioritaires, je n’aspire pas à gagner plus d’argent pour le moment.

★ Outre Instagram, comment te fais-tu connaître ?@thecelineapril

Actuellement, c’est sur ce réseau que tout commence pour moi. Sans le vouloir, il rassemble les gens par intérêt et affinités. Certains de mes clients me suivaient personnellement avant d’envisager une collaboration.

★Comment sélectionnes-tu et démarches-tu les commerces avec lesquels tu aimerais travailler ?@thecelineapril

Pour le moment, je n’ai démarché aucun client. Mon portefeuille est volontairement restreint pour travailler avec eux de façon constructive et qualitative. Je me concentre sur l’existant, en laissant une petite place à de nouvelles opportunités.

★ Pourquoi donner une dimension aussi importante aux voyages ? @thecelineapril

Personnellement, ils m’ont sauvé. J’ai appris à lâcher prise (même s’il y a encore du travail), à me recentrer sur l’essentiel et à vivre avec peu de moyens. Ils m’enrichissent et m’éveillent à de nouvelles cultures.

★ As-tu déjà pensé à devenir expat’ ? @thecelineapril

Un jour peut-être mais, pour le moment, j’aime beaucoup trop ma vie de digital nomad.

★ Comment bien vivre dans sa valise ?

C’est chose facile quand tu es bien organisée. Tu te concentres sur l’essentiel en prévoyant une tenue par jour, rien de plus. Comme je ne me maquille pas, je ne m’encombre pas de produits de beauté. Je prends un sac à dos, bien plus pratique en ville et dans les transports en commun.

★ Comment as-tu fait pour apprendre à te connaître ? Fanny @fanny_biasini

Un jour, j’ai décidé de laisser mon corps s’exprimer et me faire part de ses souhaits. C’est très perturbant au début, surtout quand tu ne l’as pas écouté pendant longtemps. C’est à ce moment-là que tu te rends compte de tout ce qu’il a à dire. Depuis, je l’écoute toujours un peu plus pour suivre son rythme. Si je ne le respecte pas, il se manifeste par des maux de ventre et de l’eczéma.

★ Est-ce toi ou ton activité qui décide qui impose ton rythme ?  Fanny @fanny_biasini

Si j’ai choisi d’être en freelance, c’est avant tout pour préserver mon rythme. C’est donc mon bien-être qui prime avant mes rendez-vous professionnels, sauf cas exceptionnels. Ma règle numéro 1 : pas de rendez-pro pendant la pause déjeuner !

★ Est-ce que tu connais des comptables sur Bordeaux Pauline @happyfoodblog 

Oui, Condillac expertise 

★ Est-ce que tu connais des réseaux sur Bordeaux ? Pauline @happyfoodblog 

J’aimerais justement mettre en place, dès le mois de mars, des rencontres autour de l’entrepreneuriat. Pour que chacun puisse bénéficier de l’expérience de l’autre autour d’un petit déjeuner/café.

Mon nouveau projet WELOVERAW

En septembre 2018, j’ai fondé Weloveraw, un site français consacré à la rawfood, qui prône un style de vie équilibré & naturel. L’objectif est de faire découvrir la rawfood aux Français comme j’ai eu la chance de la connaître à l’étranger. Raw se traduit par brut, naturel, non transformé outre-Atlantique. Je partage cette notion et suis heureuse de la mettre en lumière avec des recettes, astuces, bonnes adresses et lunch boxes.

Cela m’a demandé beaucoup d’énergie et une nouvelle organisation. J’avais trouvé mon rythme de croisière et cette nouvelle aventure est venue tout chambouler. Sans même m’en rendre compte, j’étais repartie dans une boulimie de travail pour donner vie à mes idées. C’est en partant passer quelques jours à Paris auprès de mes amies que j’ai réalisé l’impact d’une telle charge de boulot sur ma santé. Cette semaine m’a permis de faire le point, d’analyser la situation et d’appliquer les conseils que je vous donnais au début de l’article. Je suis donc revenue plus sereine, avec le recul nécessaire pour agir. Même si, en théorie, nous savons ce qu’il faut faire, nous nous laissons facilement emporter par nos travers. Tout ça pour dire que, lorsque nous nous sentons submergés (même sur des projets que nous adorons), rien de tel qu’un break de 48h pour prendre de la hauteur. En étant face à nos réalités, nous pouvons inverser la tendance et appréhender nos taches plus sainement.

Assise dans le train, j’ai listé mes tâches et les ai priorisé dans un second temps. Posées sur le papier, elles paraissaient beaucoup plus réalisables. Nous devons avant tout respecter notre rythme et conserver des instants précieux pour des activités variées (yoga, lecture, marche, photos…). J’insiste toujours sur le fait que la pause déjeuner ne doit jamais être négligée. Comme évoqué précédemment, elle permet de faire un break et apporte un regain d’énergie.

Weloveraw est un projet que j’aime de tout mon cœur, mais il ne doit en aucun cas venir chambouler mon équilibre sacré.

Je suis heureuse de vous partager ces quelques mots et vous faire part de petites astuces qui rendent nos quotidiens beaucoup plus doux.

Avec tout mon amour,

Découvrez aussi...

  • Anaïs
    3 septembre 2017 Le 22 h 48 min

    Je te souhaites que Cette rentrée soit sous le signe de #lamour et #labienveillance – En tout cas je t’offres les 2 et je t’encourage encore et encore

    • Alexandra
      4 septembre 2017 Le 20 h 07 min

      Tu es merveilleuse, merci <3

  • Monique Ducasse
    4 septembre 2017 Le 0 h 14 min

    Belles belles étapes franchies pour arriver à ton but à la veillr fe tes 30 ans. Toutes mes félicitations jrune femme.

    • Alexandra
      4 septembre 2017 Le 20 h 06 min

      Avec ton amour le plus précieux <3

  • ✩ Mély ✩
    4 septembre 2017 Le 7 h 07 min

    Alexandra ♡
    J’adore cette fraicheur, ce mot tout tendre & transparent teinté de sincérité avec les quelques reflets qui peuvent être « difficiles ».
    Je suis (tellement) heureuse de savoir que tu en vis, même si, je me doute, cela n’a pas dû être simple tous les jours (et l’est sans doute encore aujourd’hui parfois) : être indépendant, c’est vivre au jour le jour, c’est tellement grandir, c’est trouver des ressources que l’on ne soupçonnait pas, c’est apprendre sur soi, sur l’autre, sur l’Humain. C’est gratifiant, bouleversant, enrichissant (sur d’autres plans que financiers parfois).
    Fière de toi ♥
    Au plaisir que nos deux chemins se recroisent dans les semaines / mois à venir ✩

    • Alexandra
      4 septembre 2017 Le 19 h 57 min

      Merci Mély, ta bienveillance et ta douceur m’apportent beaucoup <3

  • Carine
    4 septembre 2017 Le 9 h 15 min

    Coucou Alexandra,
    Magnifique partage, plein de sincérité et de courage
    Je me reconnais un peu en toi car mon chemin a ressemblé au tien il y a peu. C’est toujours un grand bonheur de voir que nous sommes de plus en plus nombreuses à faire ces choix qui nous réconcilient à nous-mêmes

    • Alexandra
      4 septembre 2017 Le 19 h 38 min

      Exactement… nous sommes en paix !
      Belle soirée et Merci pour ton soutient 🙂

  • helene
    4 septembre 2017 Le 10 h 19 min

    Beau parcours miss ! bravo pour ta détermination

    • Alexandra
      4 septembre 2017 Le 19 h 37 min

      Et merci à toi de m’y avoir toujours encouragé 🙂

  • Amber
    4 septembre 2017 Le 16 h 49 min

    Je partage entièrement ton point de vue ! Comme toi, à 28 ans, j’ai choisi de quitter ma profession de Docteur Vétérinaire, car je n’étais pas heureuse, ni épanouie, dans mon travail. Cette décision a beaucoup choqué autour de moi, en particulier dans mon entourage professionnel. Mes proches aussi ont eu du mal à comprendre que je quitte une situation si confortable.
    Mais aujourd’hui je ne regrette rien ! Je suis enfin heureuse ! C’était une décision difficile, mais je pense qu’il faut prendre des risques pour réaliser ses rêves si le bonheur est à la clef !
    Ambre, des cuisines du Black List 😉

    • Alexandra
      4 septembre 2017 Le 19 h 36 min

      Je suis ravie pour toi Ambre !
      Tu as fais le BON CHOIX car c’est le tiens…
      À très vite <3

  • Camille
    4 septembre 2017 Le 20 h 18 min

    Ma doucerette, je te soutiens à 100000% dans cette démarche équilibrée ! Tu es rayonnante dans ce quotidien de voyageuse, testeuse, croqueuse de pain et de vie !
    Continue de nous faire rêver, de partager toutes ces belles choses avec ton sourire et ta générosité !
    Je t’embrasse fort !

    • Alexandra
      8 septembre 2017 Le 20 h 16 min

      Merci d’être la ma précieuse Camille ❣️ je suis heureuse de t’avoir découverte cette année !

  • Agathe
    5 septembre 2017 Le 23 h 10 min

    Je ressens la même chose que toi quand aux projets de vie que la société nous projette et qui ne nous correspond pas au final… ! Avec un amoureux, ma maison, mon boulot et une vie planplan… Non merci pour le moment !
    Je t’admire pour l’énergie positive qui se dégage dans tes publications et je suis heureuse que tu trouve l’équilibre travail, vie et paix !
    A bientôt autour d’un bon café lors de mon prochain passage à Bdx je l’espère .

    • Alexandra
      8 septembre 2017 Le 20 h 16 min

      Je suis très touchée Agathe et te remercie de tout coeur ❤️

  • Anaïs
    20 septembre 2017 Le 2 h 03 min

    Ton post Est tellement rempli de sincérité que tu es une source d’inspiration. C’est tellement louable d’arriver à tout plaquer et foncer faire ce qu’on aime Avec parfois les problèmes que cela engendre. Mais bravo, continues, tu es resplendissante et c’est parce que tu t’écoutes.. un plaisir de te suivre Dans tes aventures … et tu me fais manger trop de pain ahah . À bientot

  • Mes moments de bonheur à Paris en septembre !
    30 septembre 2017 Le 10 h 26 min

    […] rendez-vous professionnels, découverte de boulangeries et plaisirs personnels avec mes amies. Un équilibre sacré que je m’applique à preserver. J’adore partager avec vous mes moments de bonheur à […]

  • Les nouvelles adresses à PARIS incontournables en 2017 !
    25 octobre 2017 Le 12 h 13 min

    […] ALEXANDRAMULLER.FR […]

  • Comment rester en forme en 2018 ?
    9 janvier 2018 Le 19 h 52 min

    […] y’a 4 ans, je quittais mon quotidien « Métro-Boulot-Dodo » et une vie confortable pour vivre l’Aventure. Dans cette boulimie de vie, j’ai exploré […]

  • Lucile
    19 janvier 2018 Le 15 h 04 min

    Chère Alexandra je te lis toujours avec autant de plaisir 🙂 Une pensée bienveillante.

    • Alexandra
      19 janvier 2018 Le 20 h 40 min

      merci infiniment c’est précieux !

  • mllecoton
    18 juin 2018 Le 10 h 47 min

    Un article très intéressant … Tu as une vie très inspirante.
    Et je te souhaite plein de belles choses !
    Pour ma part il faudrait que j’apprenne à faire cette « déconnexion ». Pas évident à appliquer mais ça serait sûrement une bonne chose ..

    • Alexandra
      18 juin 2018 Le 12 h 50 min

      Merci ma belle pour ce joli message…je te conseille de te consacrer un jour par semaine, sans rdv et sans portable <3

  • BONNES ADRESSES côtes Landaise & Basque dénichées en van !
    26 juillet 2018 Le 12 h 47 min

    […] en free-lance, avec Olivier, et nous sommes en permanence sur le pont. Nous adorons cette vie de « digital-nomad » qui nous offre une liberté incomparable mais cela demande une organisation et une exigence de tous […]

  • Femmes et entrepreneures en 2019 • Alexandra Muller
    18 janvier 2019 Le 10 h 53 min

    […] retrouver l’harmonie. Dans l’article précédent, je répondais à la fameuse question « Comment trouver l’équilibre professionnel et personnel ? ». Je vous donnais mes astuces pour préserver votre vie personnelle […]

  • Femmes et entrepreneures en 2019 • Alexandra Muller
    18 janvier 2019 Le 13 h 51 min

    […] retrouver l’harmonie. Dans l’article précédent, je répondais à la fameuse question « Comment trouver l’équilibre professionnel et personnel ? » et vous donnais mes astuces pour préserver votre vie personnelle […]

  • Mes adresses préférées pour déjeuner vegan à Paris !
    10 mai 2019 Le 17 h 39 min

    […] pause et de recharger les batteries avant d’enchaîner les rendez-vous. Dans ma vie de « digital nomade » je déjeune à l’extérieure presque tous les midis. Cela me permet de varier les […]